Origine du jeu de cartes

Le jeu de cartes français possède 32 ou 52 cartes selon le jeu.

Mais, d'où proviennent ces cartes ? Pourquoi 52 ? Et pourquoi ces couleurs ?

Il faut d'abord éclaircir le point sur son origine... Le jeu de 52 cartes est basé sur l’ancien calendrier lunaire égyptien : les 13 cartes de chacune des quatre couleurs désignent les 13 mois lunaires, et les 52 cartes représentent les 52 semaines de l’année.

Ensuite, les 4 semaines de chaque mois étaient associées à l’un des 4 éléments (eau, terre, air et feu), ce qui a donné les 4 couleurs du jeu de cartes (pique, cœur, carreau et trèfle).
 
 
Les couleurs :
 
Dans les compétitions de bridge, les cartes ont été adaptées avec quatre couleurs distinctes, bien que proches des couleurs traditionnelles. Le but est de faciliter la lecture et d'éviter qu'on puisse confondre les couleurs entre elles.
 
Les couleurs sont le carreau , le cœur , le pique et le trèfle ♣.
 
On trouve également (par exemple à la Fédération française de bridge qui en fait la promotion) une solution où la variation des teintes habituelles est moins importante (pique : noir, cœur : rouge vif, carreau : rouge orangé, trèfle : gris). Pour d'autres jeux, le poker notamment et les jeux de casino, on utilise parfois des cartes imprimées avec des encres de sécurité (rouge moins vif).
 

Les figures / habillés :
 
 
 
Ce jeu de cartes représente une partie des neuf Preux, qui apparaissent comme figures de cartes à jouer au XVe siècle. On les trouve encore dans nos jeux de cartes actuels. L'iconographie des neuf Preux devint très populaire à la fin du Moyen-Âge, nostalgie d'un idéal chevaleresque menacé. Les neuf Preux forment trois groupes de héros de l'Antiquité, de l'Ancien Testament et du Moyen-Âge : Alexandre le Grand, Hector de Troie et Jules César ; Josué, David et Judas Macchabée ; Arthur, Charlemagne ou Charles et Godefroy de Bouillon.
 
 
 
On utilise un ou plusieurs jeux de 32 cartes pour les jeux suivants : la belote et sa variante la coinche, la manille, l'écarté, le piquet, le bésigue, etc.
 
 

On rencontre deux principaux formats de cartes :

  • le format « bridge », 57 × 88 mm
  • le format « poker », 63 × 88 mm 

 

Des jeux dérivés:

Le jeu de 54 cartes est constitué d'un jeu de 52 cartes auxquelles sont ajoutés deux jokers, parfois différentiables par leur couleur. Ce jeu est le type le plus souvent commercialisé, mais les jokers sont fréquemment retirés avant son utilisation. D'autres version incluent un seul joker, ou jusqu'à quatre, portant le nombre de cartes de 53 à 56.

Le jeu de 56 cartes comprend les cartes du jeu de 52 cartes, ainsi qu'une valeur additionnelle : soit des cavaliers, soit des 11, conduisant à 4 cartes supplémentaires.

On utilise un ou plusieurs jeux de 52 ou de 54 cartes pour la plupart des jeux de cartes traditionnels : le bridge (ne nécessite pas les jokers, mais nécessite une 55e carte, une carte rappelant le compte des points), le blackjack, le poker, le rami, la canasta (nécessite les jokers),etc.

Souvent, on trouve sur le paquet la mention « Poker-Bridge-Canasta », qui confirme que le paquet contient bien les 52 cartes, les jokers et la carte de compte des points au bridge.

Ajouter un commentaire
 

Jeux Gratuits - LudoKado pour Jouer, Gratter et Gagner des Cadeaux

Jeux Gratuits - LudoKado pour Jouer, Gratter et Gagner des Cadeaux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Page d introduction2