Gestes pour sauver la Terre

Voici quelques gestes simples qui contribueront à la sauvegarde de notre précieuse Terre, car ne l’oublions pas, il n’existe encore aucune planète de rechange!

PRENDRE LES TRANSPORTS EN COMMUN

Se déplacer au maximum en transport en commun (en bus, métro, tramway, vélo, roller, trottinette, ou à pied). Plus aucun problème de stationnement! Sachez que le secteur des transports représente 25 % de la consommation mondiale d'énergie commerciale et utilise la moitié du pétrole produit dans le monde.

En voiture, ne pas rouler trop vite (mis à part les dangers de la route, une conduite souple permet d’économiser 40% en terme de consommation d’essence et de rejets d’émissions polluantes).

Privilégiez le covoiturage. En effet, partager les frais de déplacements et ainsi réduire la pollution est un avantage non négligeable!

Il est nécessaire de faire contrôler régulièrement sa voiture ou moto, notamment le filtre à air et le pot d’échappement. Une voiture bien réglée représente 20 % de pollution en moins et 10 % de carburant économisé.

Faire laver sa voiture dans une station de lavage, car ce lieu est équipé de circuits d'évacuation des produits de lavage, ce qui permet également d'économiser environ 200 litres d'eau.

NE PAS JETER N’IMPORTE OU

Trier ses déchets et mettre les bons détritus dans la bonne poubelle.

Ne pas jeter de solvants usagés (white-spirit, acétone), ni de restes de peintures, dans l’évier ou les toilettes, mais les jeter à la déchetterie. Les rejets de substances toxiques, même émises en faibles quantités, peuvent avoir des conséquences irréversibles sur les écosystèmes et présenter des dangers pour la santé.

Ne jamais rien jeter par terre, en campagne comme en ville (en effet, une canette en métal jetée par terre mettra 10 ans à se décomposer). Les dépôts sauvages sont interdits depuis la loi du 15 juillet 1975. Se débarrasser de ses déchets encombrants sur un trottoir, au coin d'un bois ou dans une rivière est un comportement irresponsable, mais malheureusement encore trop fréquent.

Rapporter les piles usagées au magasin le plus proche. Rapporter ses médicaments inutilisés ou périmés (avec leur emballage) au pharmacien.

Enfin, pensez au recyclage lors de grand ménage!

ECONOMISER L’EAU

Ne pas laisser l’eau couler pendant que l’on se brosse les dents, que l’on se rase, ni trop longtemps pendant la vaisselle, ne se servir du lave-linge ou du lave-vaisselle que lorsque la machine est remplie ou utiliser la touche demi-charge qui permet d' économiser environ 30 % du volume d'eau.

Utiliser une lessive sans phosphates afin d’éviter la prolifération d’algues microscopiques, extrêmement dangereuse pour la vie aquatique.

Ne pas prendre des bains chaque soirs, ni rester longtemps sous la douche.

Installer une chasse d’eau à double commande afin de ne pas gaspiller inutilement. Réparer rapidement toute fuite d’eau.

Dans son jardin, utiliser des techniques économes d’arrosage (le système du goutte à goutte, tuyaux suintants, paillage lors de fortes chaleurs pour conserver l'humidité du sol, et récupérer l'eau de pluie au bas des gouttières).

Ne pas arroser inutilement sa pelouse (qui de toute façon reverdira pendant la saison des pluies).

Arroser votre jardin le soir, quand l’évaporation est moins forte, cela permettra d’économiser près de 50% d’eau pour la même efficacité.

Recouvrir le sol au pieds des plantes, des arbres et arbustes d’une couche d’herbe coupée, ou de copeaux de bois pour absorber l’eau et conserver l’humidité.

Utiliser des produits naturels pour l’entretien du jardin (les engrais contiennent des pesticides, or pour être potable, l’eau ne doit en contenir au maximum 0.5 microgrammes par litre). Il n'est donc pas rare qu'on doive abandonner un captage à cause des pesticides.

Eviter les insecticides, car ces produits sont nocifs non seulement pour l’environnement mais aussi pour la santé. Planter des œillets d'Inde, de la ciboulette, des oignons, de l’ail, du basilic, et autres plantes semblables, car leur odeur et les sécrétions de leurs racines éloignent certaines espèces d’insectes.

Utiliser les déchets organiques (nourriture, branchages, herbe de tonte) pour faire un compost 100 % naturel. Les jardiniers-amateurs seraient responsables pour ¼ de la pollution des eaux de surfaces et des nappes souterraines.

ECONOMISER L’ENERGIE

Ne pas laisser les appareils électriques en veille et toujours éteindre la lumière quand on quitte une pièce. (En effet, laisser son téléviseur ou magnétoscope en veille peut représenter jusqu’à 70 % de sa consommation totale en électricité).

Attention aussi avec le chauffage! Ne jamais trop chauffer (privilégier le chauffage dans la salle de bain et séjour plutôt que dans toutes les pièces).

Utiliser des ampoules basse consommation (qui utilisent 4 à 5 fois moins d’électricité que les lampes à incandescence traditionnelles et qui en plus durent en moyenne 6 fois plus longtemps).

Dégivrer régulièrement son réfrigérateur avant que la couche de givre n’atteigne 3 mm d’épaisseur (ce qui permet d’économiser jusqu’à 30% de sa consommation d’électricité).

Si vous faite construire, faite le selon la norme HQE, qui privilégie des matériaux et des systèmes de chauffage et d’éclairage respectueux de l’environnement. Ce type de logement ne coûte pas plus cher!

EVITER D’IMPRIMER A OUTRANCE

Nous le savons tous! Le gaspillage de papier fait malheureusement partie intégrante de nos habitudes, et notamment au bureau où les déchets de papier représentent 80% d’une entreprise.

Aujourd'hui, nous sommes conscient de la nécessité de préserver les forêts, alors arrêtons d'y penser de temps en temps, et agissons!

TRANSMETTRE CES GESTES AUX AUTRES

Inculquer ces valeurs aux enfants et aux autres, c’est le bon moyen de donner de bonnes habitudes à ses proches. L’avenir est dans nos mains!

Jeux Gratuits - LudoKado pour Jouer, Gratter et Gagner des Cadeaux

Jeux Gratuits - LudoKado pour Jouer, Gratter et Gagner des Cadeaux

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Page d introduction2